La fiscalité immobilière espagnole beaucoup plus faible qu’en France

Une étude récente menée par le cabinet d'avocats Fidal et publiée par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) indique que l'accumulation des taxes représenterait 27% du prix d'un bien immobilier en France alors que ce pourcentage ne se situerait qu'à ...

En France, une part non-négligeable du prix des logements proviendrait du poids de sa fiscalité. C'est en tout cas ce qu'indique l'étude du cabinet d'avocats Fidal puisque, aussi bien pour la construction d'un nouveau logement que pour l'achat d'un bien existant, l'ensemble des taxes représenterait 27% du prix final du bien immobilier* !

Cette proportion élevée des taxes en France s'explique notamment par l'importance de la TVA (pour le marché du neuf), des droits de mutation (pour le marché de « l'ancien ») mais également des taxes supportées par les promoteurs pour la construction du bien immobilier.

Italie, Allemagne et Espagne : des pays où la fiscalité est plus faible

Si la fiscalité d'un bien immobilier situé en France s'établit aujourd'hui (en moyenne) à 27%, c'est surtout en comparaison à celle des pays voisins que la différence est sensible puisque ce pourcentage n'atteint que 9% du prix immobilier total en Italie, 10% en Allemagne et 12% en Espagne.

Voici un graphique récapitulatif paru dans le rapport Fidal publié sur le site de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) :

 

Il semble donc plus attractif d'investir dans un bien immobilier en Espagne ou en Italie qu'en France, surtout lorsqu'on analyse la taxe foncière imposée au sein des différents pays. En France, sur 10 ans, cette taxe particulière représente en moyenne 10% de la valeur d'un bien immobilier alors qu'en Espagne, en Italie ou aux Pays-Bas, la taxe foncière est 10 fois moins élevée puisqu'elle ne représente que 1% de la valeur du bien (en moyenne) sur 10 ans.

Vous souhaitez en découvrir davantage à ce sujet ? N'hésitez pas à découvrir le rapport complet du cabinet Fidal ici.

Vous pouvez également vous rendre sur notre page consacrée aux frais d'acquisition en Espagne ici.

*Les simulations ont été effectuées pour estimer l'impact de la fiscalité sur un bien d'une valeur de 200.000 euros.

  • Vues: 4157

Zapinvest © 2020 | Mont Saint-Martin, 92 - 4000 Liège | IPI n° 508 272 | Mentions légales | Charte de vie privée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.