Où acheter sa seconde résidence pour faire le meilleur investissement ?

De nombreux indicateurs sont à prendre en considération lorsqu’on envisage d’investir dans un bien de seconde résidence à l’étranger. La rentabilité et le confort, évidemment, mais aussi la sécurité juridique, politique et sanitaire, les moyens de transports pour y accéder ainsi que le potentiel du marché immobilier.

Marbella, sud de l'Espagne
Marbella, une destination privilégiée pour les secondes résidences

Pour les investisseurs qui souhaitent acheter une résidence secondaire à proximité de la Belgique, il vaudra mieux se tourner vers le sud de l’Europe. Cette région assure en effet une grande sécurité politique et juridique optimale, des conditions sanitaires proches de celles de chez nous, une grande facilité de transport ainsi qu’un marché immobilier à fort potentiel.

L’Espagne et le Portugal, des destinations idéales

Comme le précise Philippe Crevel, directeur associé de Lorello Ecodata (société d’études et de conseils en stratégies économiques), dans un article paru sur Atlantico.fr, « l’Espagne a connu une très forte chute [des prix] après une hausse quasi-ininterrompue dans les années 1990 et 2000. Les prix sont devenus plus abordables après le krach immobilier de 2008, et surtout après 2011 (voir l’évolution des prix en Espagne). Il y a de bonnes affaires et l’économie est repartie avec un fort taux de croissance. On peut espérer un placement intéressant à long terme ».

Un placement intéressant d’un point de vue financier mais également du point de vue du confort pour ceux qui recherchent davantage l’agrément. En effet, la péninsule ibérique offre un climat exceptionnel été comme hiver, un relief à la fois montagneux et plat avec de belles plages de sable fin, une gastronomie typique, des greens de golf réputés dans le monde entier ainsi que des hôtes chaleureux.

De son côté, le Portugal est également intéressant grâce à la défiscalisation de la retraite pendant 10 ans, ainsi que par ses prix qui restent abordables.

Le Maghreb, moins attractif aujourd’hui

Toujours selon Philippe Crevel, le Maghreb a perdu plusieurs attraits ces derniers mois. La sécurité n’y est plus totalement garantie, il y a des problèmes de transport (même s’il existe des liaisons régulières) et le marché a connu une croissance sensible, notamment à Marrakech.

Si on cherche à investir dans l’immobilier maghrébin, il faudra également prêter une attention particulière à la sécurité juridique et sociale car les règlementations ne sont pas les mêmes qu’en Belgique (on n’est plus couvert par le système européen au niveau de la sécurité sociale par exemple).

Vous êtes à la recherche d’une bonne affaire en Espagne ? Découvrez de nombreux biens à la Costa Blanca et à la Costa del Sol sur cette page !

  • Créé le .
  • Vues: 3044

Zapinvest © 2020 | Mont Saint-Martin, 92 - 4000 Liège | IPI n° 508 272 | Mentions légales | Charte de vie privée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.